La justice tranchera plus tard sur le recours d’adoption de Madonna

Par AFP

©

La Cour suprême du Malawi, réunie lundi à Lilongwe, a annoncé qu'elle se prononcerait ultérieurement sur le recours de la star américaine Madonna, qui a fait appel du refus de lui accorder l'adoption d'un second enfant malawite.

"J’ajourne l’affaire. La décision sera annoncée à une date ultérieure", a déclaré le juge Lovemore Munro.

Madonna ne s’est pas rendue au Malawi pour ce recours. La chanteuse, qui avait obtenu en 2008 l’adoption du jeune David au Malawi, était retournée début avril 2009 dans ce petit pays pauvre d’Afrique australe pour y adopter une fillette de trois ans, Mercy Chifundo James.

Un tribunal avait rejeté le mois dernier sa demande, estimant que la fillette qui réside dans un orphelinat, ne vivait plus dans la pauvreté et qu’accorder un passe-droit à la star risquait de favoriser le trafic d’enfants. Cette décision avait été saluée par de nombreuses organisations opposées aux adoptions internationales.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique