Fermer

Un employé du CICR tué par des « hommes armés »

Par AFP

Les circonstances de la mort de l'employé ne sont pas encore connues ©

Un employé du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué par des "hommes armés" dans la ville de Birao, dans le nord-est de la Centrafrique, a annoncé jeudi l'organisation humanitaire sans donner plus de détails sur les circonstances de ce décès.

Moctar Chaib, un collaborateur centrafricain du CICR, "a été tué par des hommes armés", a expliqué un porte-parole du CICR qui n’a pas non plus précisé la date de l’incident.

"Ce dernier événement tragique montre à quel point cette zone est dangereuse pour tous", a commenté le chef de la délégation du CICR à Bangui, Simon Ashmore, dans un communiqué. Il a ajouté que les circonstances de la mort de l’employé n’étaient pas encore connues.

"L?accroissement des tensions dans la région ces dernières semaines et une attaque lancée contre Birao le 6 juin par un groupe d’hommes armés ont compliqué la tâche du CICR et d’autres organisations humanitaires", a encore indiqué l’organisation.

"Le CICR craint que la recrudescence de la violence ne frappe lourdement la population locale", selon le communiqué.

Le CICR est présent depuis 2007 à Birao, où il porte assistance aux personnes touchées par le conflit.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici