Fermer

Six entreprises françaises signent pour une nouvelle phase du métro du Caire

Par AFP

Un conducteur de métro arrive à la station "Sadate" au Caire, en 1999 © AFP

La France et l'Egypte ont signé dimanche les contrats de la deuxième phase de construction de la ligne 3 du métro du Caire, à laquelle participent six entreprises françaises, a annoncé dans un communiqué la secrétaire d'Etat au commerce extérieur Anne-Marie Idrac.

Ces six entreprises sont Alstom, Bouygues, Colas Rail, Eurovia, Thales et Vinci, pour des contrats d’un montant total de 420 millions d’euros. Deux sociétés égyptiennes sont également partenaires: Orascom et Arab Contractors.

"Le métro du Caire est depuis plus de 25 ans la réalisation phare de la coopération économique franco-égyptienne", a souligné dans le communiqué Mme Idrac, indiquant que "la coopération financière sur le métro s’élève à 1 milliard d’euros depuis les années 1980".

Lors de sa visite au Caire en décembre, le premier ministre François Fillon avait signé un prêt concessionnel à l’Egypte de 200 millions d’euros pour ce projet.

Le métro du Caire exploite actuellement deux lignes d’une longueur totale de 66 kilomètres, qui ont été mises en service respectivement en 1987 et en 1996.

Après la construction de la troisième ligne de 33 km en axe est-ouest qui ira jusqu’à l’aéroport, il devrait transporter 5 millions de passagers par jour à l’horizon 2020.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici