Le Maroc interdit aussi le quotidien espagnol « El Pais »

Par AFP

El Pais a reproduit des dessins qui avaient valu au Monde une interdiction la semaine dernière ©

Le journal est accusé d'avoir "attenté à l'institution monarchique" au Maroc en publiant des caricatures.

Le quotidien espagnol El Pais a annoncé lundi que sa distribution avait été bloquée dimanche au Maroc pour avoir publié des caricatures de la famille royale marocaine, une mesure qui avait déjà frappé la semaine dernière son confrère français Le Monde.

El Pais a précisé qu’il avait été accusé par les autorités marocaines d’avoir "attenté à l’institution monarchique" au Maroc, pour avoir reproduit samedi ces dessins, qu’avait déjà publiés Le Monde.

Il s’agit d’un dessin du caricaturiste du Monde, Jean Plantu, et d’un autre dessin qu’avait publié fin septembre le dessinateur marocain Khalid Gueddar dans le journal marocain Akhbar Al Youm.

Le Fédération des associations de journalistes espagnols (FAPE) a "déploré" lundi soir à Madrid dans un communiqué cette interdiction, jugeant "lamentable que le ministère marocain de la Communication opte pour la censure" et menace le "pluralisme de l’information" au Maroc.

Le groupe espagnol Prisa qui publie El Pais participe au capital du Monde à hauteur d’environ 15 %.