Spiritueux : le leader mondial Diageo mise sur l’Afrique

Par Jeune Afrique

Guinness contribue à hauteur de 25 % des performances africaines de Diageo. © Peter Mac Diarmid/Reuters

Le britannique Diageo, leader mondial des boissons alcoolisées, veut augmenter ses investissements en Afrique, où il compte doper les ventes de la marque de bière Guinness.

Diageo, premier groupe mondial de spiritueux avec les marques Johnnie Walker et Smirnoff, entend booster les ventes en Afrique de la marque Guinness – qui se vend désormais plus au Nigeria que sur le marché irlandais – avec un nouvel emballage et une campagne marketing à travers le continent. Le groupe basé à Londres, qui a réalisé une croissance annuelle moyenne de ses ventes de 13% sur les dix dernières années, vise une augmentation de ses ventes supérieure à 13 %. Il a annoncé le 15 octobre que l’Afrique contribuait à hauteur de 13 % du total de ses ventes – soit 1,5 milliard de livres (2,4 milliards de dollars).

L’Afrique plus rapide que l’Asie

Lire aussi :

Pernod Ricard déploie son offensive africaine
Cameroun : départs en vue chez Guinness
Biens de consommation : quelles recettes sur les marchés africains ?

Selon le groupe britannique, l’Afrique affichera une plus grande croissance de la demande de biens de consommation que l’Asie. « Les deux dernières décennies ont tourné autour des Brics – aujourd’hui c’est au tour de l’Afrique », a déclaré Andy Fennell, le directeur des opérations de Diageo, cité par le Financial Times. 65 millions de personnes supplémentaires atteindront l’âge légal pour consommer de l’alcool durant les dix prochaines années en Afrique.

Le continent attire de plus en plus d’entreprises de biens de consommation qui espèrent tirer profit d’une démographie favorable et d’une croissance rapide. Le français Pernod Ricard notamment, deuxième groupe mondial de spiritueux, a augmenté ses investissements en Afrique au cours des deux dernières années, créant cinq nouvelles filiales sur le continent.

40 pays africains

Diageo vend ses produits dans 40 pays africains. Le Nigeria, le Kenya et l’Afrique du Sud constituent à eux seuls 70 % de ses ventes sur le continent. Sa plus grande marque est Guinness, qui contribue à hauteur de 25 % à ses performances africaines. La marque a été exportée vers le continent pour la première fois en 1827, en Sierra Leone. La première brasserie a été construite en 1962 à Lagos, au Nigeria. Il possède aujourd’hui treize brasseries à travers le continent qui produisent la fameuse bière brune.

Pour l’exercice clos en juin 2012, Diageo a aréalisé un chiffre d’affaires de 10,76 milliards de livres (17,2 milliards de dollars).