Fermer

Dissolution du gouvernement : des jeunes de l’opposition manifestent à Abidjan

Par AFP

Des jeunes de l'opposition ivoirienne manifestent le 17 février 2010 à Abidjan © AFP

Des jeunes de l'opposition ivoirienne ont manifesté mercredi matin à Abidjan contre la dissolution du gouvernement et de la commission électorale par le président Laurent Gbagbo.

Dans le quartier de Koumassi (sud), quelques dizaines de jeunes ont barré l’une des rues principales avec des blocs de ciment, mis le feu à des pneus et déversé des ordures sur les voies.

Une vingtaine de policiers déployés sur place les ont rapidement dispersés.

Bus calciné

"Nous manifestons contre la décision anticonstitutionnelle prise par le candidat (au scrutin présidentiel) Laurent Gbagbo pour retarder les élections", a déclaré à l’AFP Souleymane Konaté, responsable local du Rassemblement des jeunes pour la démocratie et la paix (RJDP), mouvement de jeunesse de la principale coalition d’opposition.

Dans le quartier voisin de Marcory, d’autres jeunes du même bord ont protesté, endommageant un bus avant d’être eux aussi dispersés.

A Treichville, non loin du pont Charles-de-Gaulle qui enjambe la lagune pour conduire au quartier administratif du Plateau, des manifestants avaient presque au même moment brûlé un bus, selon des témoins. Le véhicule partiellement calciné était stationné sur un côté de la voie.

Depuis lundi, des jeunes d’opposition ont protesté dans plusieurs localités, notamment à Tiébissou (centre), lors de manifestations qui portaient parfois aussi sur l’augmentation du coût de la vie.

Après la double dissolution vendredi, l’opposition a apppelé à "s’opposer par tout moyen" au pouvoir en place.

Ces incidents surviennent alors que le Premier ministre reconduit Guillaume Soro poursuit de difficiles tractations pour former un nouveau cabinet.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici