Fermer

Au moins dix militaires algériens tués par un « groupe terroriste »

Par AFP

Opération de ratissage de l'armée à Aït Yahia Moussa, au sud de Tizi-Ouzou. © DR

Une dizaine de militaires ont été tués et plusieurs ont été blessés vendredi soir par un "groupe terroriste" qui a attaqué leur poste de surveillance à Azazga (140 km) à l'est d'Alger, a indiqué samedi le quotidien El Watan sur son site internet.

L’attaque qui n’a pas été confirmée de source officielle, aurait fait 14 morts parmi les militaires et un parmi les assaillants, selon des habitants joints par téléphone depuis Alger. Le corps de ce dernier a été vu sur une route, selon ces sources.

Les échanges de coups de feu ont duré plus de deux heures, a précisé le site d’El Watan.

Le poste attaqué se situe à la sortie du bourg d’Azazga, à l’orée de la forêt dense de Yakouren, où Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est très active.

Cette attaque survient près de deux mois après la levée de l’état d’urgence instauré en 1992 pour endiguer une insurrection islamiste.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici