Fermer

Ouganda : Ebola frappe à nouveau

Par AFP

Un patient potentiellement atteint par le virus d'Ebola, le 3 décembre 2007 en Ouganda. © AFP

Une jeune fille est décédée la semaine dernière du virus d'Ebola, une maladie mortelle très contagieuse, à 35 km au nord de Kampala, selon les résultats de premiers tests communiqués samedi à l'AFP par des responsables sanitaires.

La jeune fille, âgée de 12 ans, est décédée le 6 mai à l’hôpital de Bombo, a indiqué à l’AFP le Dr Miriam Nanyunja, responsable de l’Organisation mondiale de la santé en Ouganda chargée de la prévention des maladies.

"Elle a été admise à l’hôpital et elle est décédée quelques heures plus tard", a indiqué le Dr Nanyunja. "Elle a subi les tests de détection du virus d’Ebola, et un résultat positif a été obtenu hier (vendredi)" a-t-elle ajouté.

Unité d’isolement

Une équipe médicale se prépare à installer une unité d’isolement au sein de l’hôpital de Bombo pour accueillir d’éventuels autres patients frappés par cette fièvre hémorragique, a ajouté le Dr Nanyunja.

Une réunion consacrée au sujet était en cours samedi à Kampala, a indiqué de son côté le directeur général des services de santé, le Dr Nathan Mugisha. "Il ne s’agit encore que de résultats préliminaires et une réunion est en cours" a-t-il déclaré.

Maladie très contagieuse, mortelle dans 50 à 90% des cas, le virus Ebola, du nom d’un cours d’eau de la République démocratique du Congo, pays riverain, a causé la mort de 37 personnes dans l’ouest de l’Ouganda en 2007, et au moins 170 dans le nord du pays en 2000.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici