Fermer

Ouganda : Ebola frappe à nouveau

Par AFP

Un patient potentiellement atteint par le virus d'Ebola, le 3 décembre 2007 en Ouganda. © AFP

Une jeune fille est décédée la semaine dernière du virus d'Ebola, une maladie mortelle très contagieuse, à 35 km au nord de Kampala, selon les résultats de premiers tests communiqués samedi à l'AFP par des responsables sanitaires.

La jeune fille, âgée de 12 ans, est décédée le 6 mai à l’hôpital de Bombo, a indiqué à l’AFP le Dr Miriam Nanyunja, responsable de l’Organisation mondiale de la santé en Ouganda chargée de la prévention des maladies.

"Elle a été admise à l’hôpital et elle est décédée quelques heures plus tard", a indiqué le Dr Nanyunja. "Elle a subi les tests de détection du virus d’Ebola, et un résultat positif a été obtenu hier (vendredi)" a-t-elle ajouté.

Unité d’isolement

Une équipe médicale se prépare à installer une unité d’isolement au sein de l’hôpital de Bombo pour accueillir d’éventuels autres patients frappés par cette fièvre hémorragique, a ajouté le Dr Nanyunja.

Une réunion consacrée au sujet était en cours samedi à Kampala, a indiqué de son côté le directeur général des services de santé, le Dr Nathan Mugisha. "Il ne s’agit encore que de résultats préliminaires et une réunion est en cours" a-t-il déclaré.

Maladie très contagieuse, mortelle dans 50 à 90% des cas, le virus Ebola, du nom d’un cours d’eau de la République démocratique du Congo, pays riverain, a causé la mort de 37 personnes dans l’ouest de l’Ouganda en 2007, et au moins 170 dans le nord du pays en 2000.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro