CAN 2012 : le Ghana et le Mali qualifiés pour les quarts

Par AFP

Les Blacks Stars du Ghana après un but contre la Guinée, le 1er février 2012 à Franceville. © AFP

Le Ghana a terminé en tête du groupe D de la CAN-2012, après son match nul contre la Guinée (1-1), et disputera les quarts de finale, tout comme le Mali qui a difficilement vaincu le Botswana (2-1).

Dans le match à trois qui opposaient les Ghanéens, les Maliens et les Guinéens pour les deux derniers billets qualificatifs pour les quarts, les Black Stars et les Aigles l’ont emporté.

Au prochain tour, le Ghana sera opposé à la Tunisie, qui a pris la deuxième place du groupe C derrière le Gabon, futur adversaire du Mali.

Face au Syli national, les Black Stars ont assuré l’essentiel en ouvrant d’abord le score par Agyemang Badu, qui réalisait un enchaînement contrôle-volée qui finissait sa course dans la lucarne (1-0, 28e).

Sous la transversale

Abdoul Razzagui Camara redonnait espoir à la Guinée en égalisant juste avant la mi-temps: son centre-tir trompait Kwarasey Larsen en passant juste sous la barre transversale (1-1, 45e+2).

Mais les Guinéens, réduits à dix après l’exclusion de Mamadou Bah pour un second carton jaune (70e), ne réussissaient plus à mettre en danger leurs adversaires.

Les Maliens, relancés dans la course à la qualification après leur victoire aux dépens de la Guinée (1-0), n’ont pas brillé devant le Botswana, mais ont tout de même sauvé l’essentiel avec une victoire qui leur permet de continuer leur parcours.

A bout portant

Les Botswanais ont même ouvert le score par Ngele qui reprenait à bout portant un centre de Moatlhaping (1-0, 51e). Mais les Aigles parvenaient à revenir au score, lorsque Garra Dembélé reprenait de près un ballon relâché par le gardien adverse (1-1, 57e), avant de prendre l’ascendant grâce à Seydou Keita d’une frappe enroulée du gauche (2-1, 75e).

Les Maliens, après quelques interminables minutes à attendre le coup de sifflet final de l’autre rencontre, pouvaient exulter et célébrer leur qualification avec leurs supporteurs.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici