RDC : au moins deux morts, dont un conseiller de Kabila, dans le crash d’un jet

Par AFP

Augustin Katumba Mwanke, conseiller du président Kabila, est décédé dans l'accident. © Anna Ziemenski/AFP

Deux personnes dont Augustin Katumba Mwanke, conseiller du président de la République démocratique du Congo, ont été tués dimanche à Bukavu dans l'accident de leur avion, apprend-on auprès de la présidence de la République.

Le ministre congolais des Finances Augustin Matata Ponyo ainsi que le gouverneur du Sud-Kivu (est) qui étaient à bord ont également été blessés. Le pilote, comme le conseiller du président, a été tué sur le coup.

L’appareil, venu de Kinshasa via Goma (est), a raté l’atterrissage et a terminé sa course au-delà de la piste de l’aéroport de Bukavu, selon des premières informations données de sources aéroportuaires.

Le co-pilote aurait aussi été tué, selon une source aéroportuaire à Bukavu qui a donné cette information au conditionnel.

Le ministre des Finances, le gouverneur du Sud-Kivu Marcelin Tshisambo et le député Antoine Ghonda, ancien "ambassadeur itinérant" du président Kabila, ont été blessés, certains grièvement, a ajouté cette source. Ces blessés ont été hospitalisés.
Selon une source onusienne l’avion transportait deux membres d’équipage (le pilote et le co-pilote) et quatre passagers.

Les accidents d’avion sont fréquents en RDC, et toutes les compagnies aériennes du pays – une cinquantaine identifiées – figurent sur la liste noire de l’Union européenne, qui leur a interdit son espace aérien.
 

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici