Fermer

Madagascar : un couple de Français retrouvés morts, 4 personnes en garde à vue

Par AFP

Vue datée du 27 août 2006 de la plage de Tuléar, à Madagascar, où travaillait le couple © AFP

La police malgache a déclaré samedi qu'un corps retrouvé la veille dans le sud-ouest de l'île était celui d'un Français porté disparu depuis plus d'une semaine après celui de sa compagne, soupçonnant un double meurtre.

"Nous pouvons confirmer que c’est le corps de Gérald Fontaine", a déclaré à l’AFP un responsable de la police. Ce ressortissant français de 41 ans, dont la compagne Johanna Delahaye, victime d’un meurtre, avait été retrouvée morte dimanche dernier sur une plage, était porté disparu depuis jeudi 12 avril. Le couple gérait un restaurant de la ville de Tuléar

Quatre Malgaches soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre de Johanna Delahaye ont été placés en garde à vue mais clament leur innocence. Ils doivent être déférés à la justice à partir de lundi. Gérald Fontaine était jusqu’à présent sur la liste des suspects potentiels. "Nous ne le considérons plus comme un suspect, nous suivons d’autres pistes. Y a-t-il eu demande de rançon, a-t-il remis de l’argent ? C’est ce que nous essayons de savoir", a déclaré une responsable de la police.

"Quasiment sûrs que c’est un meurtre"

"Nous sommes quasiment sûrs que c’est un meurtre, il y a des traces visibles de coups sur le dos. Nous cherchons maintenant le mobile", a-t-on ajouté. Les autorités locales se sont déplacées samedi près de Manombo, un village enclavé situé à 60 kilomètres de Tuléar, où la découverte du corps avait été signalée vendredi. "Cliff, un ami que Gérald et moi avons en commun a vu le cadavre et a reconnu Gérald Fontaine", a dit Fabienne Crisaci, habitante de Tuléar et amie de Gérald Fontaine. "La taille et la corpulence du corps correspondent à celles de Gérald", a précisé la police judiciaire. Ces informations ont été corroborées par les autorités françaises.

"Un ensemble d’éléments permet de penser qu’il s’agirait de Gérald Fontaine. Il y a l’aspect physique, la corpulence, le lieu où le corps a été retrouvé et le fait qu’aucune disparition n’ait été signalée depuis celle de Gérald Fontaine", a déclaré à l’AFP le consul de France M. Laurent Polonceaux. Une villageoise a avoué avoir vu le corps dès lundi dernier, 24 heures après la découverte de celui de la compagne de Gérald Fontaine. Elle a précisé avoir vu des cheveux longs, ce qui correspond à la description de Gérald, mais elle a préféré garder le silence par peur d’être interrogée. L’information n’est parvenue aux autorités locales que vendredi. Le corps a été déposé à la morgue où doit avoir lieu l’autopsie dimanche.

Une plage réputée dangereuse et peu fréquentée

Le couple, qui avait repris la gestion d’un restaurant à Tuléar il y a plus d’un an, s’était rendu le 12 avril en quad sur une plage des environs, réputée dangereuse et peu fréquentée. Le corps sans vie de la jeune femme, âgée de 31 ans et enceinte de 2 mois, y avait été retrouvé dimanche. Selon l’autopsie, elle a été frappée puis jetée à la mer.

Un gourdin taché de sang et le quad du couple caché dans des buissons avaient été retrouvés sur la plage. Située à dix kilomètres de Tuléar, la plage est isolée, le premier village est à 1,5 kilomètre et les Malgaches évitent l’endroit en raison de superstitions locales.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici