Fermer

Lesotho : ouverture des bureaux de vote

Par AFP

Un homme dans un bureau de vote le 26 mai 2012 dansz la banlieue de Maseru, au Lesotho. © AFP

Les bureaux de vote ont ouvert samedi au Lesotho où un million d'électeurs sont appelés à renouveler leur Parlement lors d'un scrutin qui s'annonce disputé, le Premier ministre Pakalitha Mosisili étant contesté après quatorze ans au pouvoir.

Les bureaux de vote ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT) et doivent fermer 17H00 (15H00 GMT) dans ce petit royaume montagneux, où la plupart des habitants vivent dans des villages isolés, et doivent se déplacer à pied ou à cheval dans le froid pour se rendre dans des bureaux de vote installés dans des écoles et des églises.

Menacé par une révolution de palais, Mosisili a quitté son parti, le Congrès du Lesotho pour la démocratie (LCD) en février pour fonder son propre Congrès démocratique (DC), entraînant avec lui une majorité de députés.

Il est opposé samedi à ses anciens alliés Mothejoa Metsing, ancien ministre de la Communication et chef de file de ce qui reste du LCD, et Tom Thabane qui représente l’All Basotho Convention (ABC), principale formation d’opposition.

Résultat incertain

Ses adversaires critiquent son népotisme et promettent notamment de meilleures conditions de travail pour les ouvriers et une renégociation des contrats des compagnies étrangères qui exploitent les mines de diamants du royaume.

Les deux tiers des 120 députés sont élus au scrutin majoritaire, les 40 autres l’étant à la proportionnelle.

En l’absence de sondages électoraux, le résultat du scrutin s’annonce fort incertain. Les premières tendances doivent être connues dimanche, et les résultats définitifs lundi.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici