Fermer

Tanzanie : un membre du parti au pouvoir tué lors d’un meeting de l’opposition

Par AFP

Des policiers tanzaniens. © AFP

Un membre du parti au pouvoir en Tanzanie a été tué lors des violences survenues samedi quand un rassemblement du principal parti de l'opposition a été attaqué par des jeunes du parti au pouvoir, dans le centre du pays, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

"Nous avons été attaqués à coups de jets de pierre par des jeunes du CCM (Chama Cha Mapinduzi, le parti au pouvoir)", lors d’un rassemblement du parti d’opposition Chadema dans la ville de Singida, a déclaré à l’AFP le chef de la jeunesse de ce mouvement pour la province de Singida, Josaphat Isango.

"La police était présente mais a laissé faire. Les participants au meeting ont alors repoussé les assaillants et nous avons appris, après, qu’un membre du CCM avait été tué", a-t-il ajouté.

"La police est en train de procéder à des arrestations parmi les jeunes du Chadema et du CCM", a-t-il poursuivi.

Joint au téléphone, le commandant régional de la police à Singiga, Linus Sinzumwa, a confirmé le décès, mais s’est refusé à tout commentaire.

Pour sa part, le porte-parole national du CCM, Nape Nauye, interrogé par l’AFP, a qualifié l’incident de "cas de meurtre" et appelé la justice à faire son travail.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici