Fermer

Nigeria : le chef présumé de Boko Haram s’adresse à Obama dans une vidéo

Par AFP

Capture d'écran d'une vidéo diffusée sur YouTube le 5 août 2012 montrant Abubakar Shekau. © AFP

Le chef présumé du groupe islamiste radical nigérian Boko Haram a qualifié le président américain Barack Obama de "terroriste" après la décision de Washington de le placer sur la liste noire anti-terroriste des Etats-Unis, dans une vidéo mise en ligne samedi.

Les Etats-Unis ont annoncé le 21 juin avoir placé sur leur liste anti-terroriste trois dirigeants de Boko Haram, dont son chef présumé, Abubakar Shekau, même si l’organisation n’a pas fait en tant que telle son apparition sur la liste américaine.

"Vous avez dit que je suis un terroriste mondial, alors vous serez un terroriste dans le monde à venir", affirme, en s’adressant à M. Obama, Abubakar Shekau, qui s’exprime en haoussa dans cette vidéo, similaire aux précédents enregistrements mis en ligne du chef présumé de Boko Haram.

L’inscription sur cette liste noire gèle les éventuels avoirs d’Abubakar Shekau et interdit aux Américains d’entrer en affaires avec lui.

Instaurer un État islamiste

Abubakar Shekau aurait 43 ans, serait né dans un village d’agriculteurs et d’éleveurs du nom de Shekau, dans l’État de Yobe (nord-est) et aurait étudié la théologie. Il a dirigé dans l’ombre la principale branche de l’organisation et a même été donné pour mort il y a quelques années.

Boko Haram ("L’éducation occidentale est un péché", en haoussa) s’est lancé dans une campagne violente à la mi-2009. Le groupe a affirmé vouloir à l’origine instaurer un État islamiste dans le nord mais ses revendications ont varié et il a aussi demandé la remise en liberté de membres emprisonnés.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici