Fermer

Guinée : Alpha Condé appelle à « l’organisation rapide » des législatives

Par AFP

Le président guinéen Alpha Condé le 3 juillet 2012 à Paris. © AFP

Le président guinéen Alpha Condé a appelé vendredi les Guinéens à "l'organisation rapide des élections législatives", qui devaient se tenir début 2011 et ont été sans cesse repoussées.

"Je profite de la tribune qui m’est offerte aujourd’hui, à la veille de la journée internationale de la démocratie, pour lancer à tous les Guinéens un appel à l’organisation rapide des élections législatives", a dit Alpha Condé à l’inauguration du Forum économique de la Guinée qui se tient jusqu’à samedi à Conakry.

"Je vais être clair: la tenue d’un scrutin juste et transparent est indispensable pour notre transition démocratique, le renforcement des institutions de la République et la consolidation de notre capacité de réforme", a-t-il dit, insistant: "Ces élections seront un test majeur pour notre jeune démocratie".

Il s’exprimait dans le cadre du forum économique intitulé "diversification de l’économie et bonne gouvernance pour une Guinée émergente". Une quarantaine de personnalités étrangères, ambassadeurs et chefs des institutions de coopération en poste à Conakry y participaient, tout comme des dirigeants de grandes sociétés, notamment dans les domaines des mines, du pétrole ou encore de la téléphonie.

"Trouver rapidement un compromis"

Le 7 septembre, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, avait exhorté les Guinéens à "trouver rapidement un compromis" pour la tenue d’élections législatives. Ce scrutin devait initialement être organisé dans le courant du premier semestre de 2011, selon un délai constitutionnel, mais a été sans cesse repoussé.

Les dernières élections de parlementaires en Guinée remontent à juin 2002, sous la présidence du général Lansana Conté, décédé en décembre 2008 après 24 ans au pouvoir. Actuellement, c’est un Conseil national de transition (CNT) qui fait office de Parlement.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici