Fermer

Limogeage de Lavagne : la Fecafoot rechigne à s’associer à la décision du ministère des Sports

Par AFP

Denis Lavagne a été suspendu de ses fonctions de sélectionneur le 13 septembre. © AFP

Inquiet de la possible réaction de la Fifa après qu’Adoum Garoua a annoncé l’éviction de Denis Lavagne,  sélectionneur des Lions indomptables, le 13 septembre, le ministère des Sports tente d’associer la  Fédération camerounaise de Football (Fecafoot) à sa décision. Sans succès jusqu’à présent.

En prenant soin d’annoncer lui-même la suspension de Denis Lavagne et son remplacement par Jean-Paul Akono, le ministre des Sports, Adoum Garoua, a agi sans vraiment mesurer la portée de ses actes. Car la Fifa, qui ne devrait pas tarder à s’intéresser à ce dossier, n’a jamais hésité à suspendre de toutes compétitions internationales des pays dont les gouvernements ont directement interféré dans les affaires du football.

Lavagne sera payé

Et selon nos informations, le ministre des Sports, qui a pris conscience de la gravité de la situation, ferait pression sur Mohammed Iya, le président de la Fecafoot, pour que celle-ci affirme être associée au renvoi de Denis Lavagne. Mais à ce jour, Iya n’aurait pas cédé.

Enfin, Denis Lavagne, qui s’était plaint de ne pas avoir perçu ses salaires depuis sa nomination en octobre dernier au point d’envisager d’alerter la Fifa, devrait obtenir satisfaction. Toujours selon nos informations, le ministère des Finances aurait reçu des instructions pour verser à l’ancien entraîneur de Cotonsport Garoua la somme correspondant aux impayés.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici