Fermer

Le pape, préoccupé par les violences en RDC, insiste sur le sort des réfugiés

Par AFP

Le pape s'est dit préoccupé par le sort des réfugiés en RDC. © AFP

Le pape Benoît XVI a déclaré dimanche qu'il suivait avec "préoccupation" les violences qui frappent l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), en proie à la rébellion des mutins du Mouvement du 23 mars (M23).

"Je suis avec affection et avec préoccupation les violences dans l’Est de la République démocratique du Congo", a déclaré le pape après sa prière hebdomadaire de l’Angelus dans sa résidence d’été de Castel Gandolfo.

"J’exprime mon attention particulière aux réfugiés, les femmes et les enfants qui sont soumis aux souffrances, à la violence et à la détresse profonde à cause d’affrontements armés persistants", a ajouté Benoît XVI, appelant au dialogue pour y mettre un terme.

Créé en mai, le M23 compte surtout des ex-membres du Congrès national pour la défense du peuple, une ancienne rébellion intégrée dans l’armée en 2009, et que le Rwanda voisin était accusé de soutenir. Les combats avec l’armée régulière congolaise, ainsi que les nombreuses exactions dont le M23 est accusé, ont fait près de 300. 000 déplacés.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici