Fermer

Libye : l’ex-porte-parole du régime de Kadhafi arrêté

Par AFP

Moussa Ibrahim, lors d'une conférence de presse le 29 juillet 2011 à Tripoli. © AFP

L'ancien porte-parole du régime de Mouammar Kadhafi durant la révolution libyenne de 2011, a été arrêté samedi à un barrage dans la ville de Tarhouna, à une cinquantaine de km au sud-est de Tripoli, a indiqué le bureau du chef du gouvernement.

"Arrestation de Moussa Ibrahim par des forces appartenant au gouvernement libyen de transition à un barrage de Tarhouna", affirme le gouvernement dans un bref communiqué envoyé aux journalistes, après des rumeurs persistantes depuis le matin sur son arrestation.

Moussa Ibrahim est en route pour "Tripoli où il sera remis aux autorités compétentes pour entamer son interrogatoire".

Le vice-Premier ministre Moustapha Abou Chagour a confirmé l’arrestation de M. Ibrahim sur son compte Twitter. "Le criminel Moussa Ibrahim a été arrêté et il est en route pour Tripoli", a-t-il précisé.

Des rumeurs avaient circulé depuis le matin sur l’arrestation de Moussa Ibrahim et deux autres personnalités du régime déchu alors qu’ils tentaient de fuir la ville de Bani Walid assiégée par des forces pro-gouvernementales depuis plus de deux semaines.

L’arrestation de Moussa Ibrahim coïncide avec le 1er anniversaire de la mort de Mouammar Kadhafi le 20 octobre 2011 au terme de huit mois d’un conflit armé.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici