Fermer

Libye : visite de Fabius à Tripoli lundi pour soutenir le processus démocratique

Par AFP

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius , le 20 octobre 2012 à Kaboul. © Massoud Hossaini/AFP

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, se rend lundi 12 novembre en Libye où il s'entretiendra avec le président du Congrès général national (CGN), Mohamed al-Megaryef, afin de soutenir le processus démocratique, a annoncé le Quai d'Orsay. Puis il se rendra mardi au Caire pour participer à une réunion de la Ligue arabe et de l'UE.

"Cette visite marquera le soutien de la France au processus de transition démocratique libyen et aux autorités politiques qui en sont issues", a indiqué le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Vincent Floréani, dans un communiqué.

M. Fabius rencontrera également le Premier ministre élu, Ali Zeidan, ainsi que les ministres de la coopération internationale, de l’industrie et du pétrole.
Il sera le premier représentant d’un pays étranger invité à s’adresser au Conseil général national, élu le 7 juillet, selon le porte-parole.

Le ministre s’adressera aussi à la communauté française et aux représentants des entreprises françaises travaillant en Libye. Les députés du Congrès général national (Assemblée, CGN), la plus haute autorité politique du pays, ont approuvé le 31 octobre la composition d’un gouvernement élargi de 30 ministres proposée par Ali Zeidan.

Incidents au CGN

Un premier projet de visite de Laurent Fabius en Libye, début octobre, avait été repoussé pour des raisons de sécurité. Des incidents avaient émaillé alors les discussions à l’Assemblée nationale libyenne et des élus avaient appelé à ce que la sécurité des débats soit assurée, après l’irruption de manifestants.

Puis Laurent Fabius participera mardi au Caire à une réunion ministérielle de la Ligue arabe et de l’Union européenne au cours de laquelle seront évoquées les crises régionales et la coopération entre les deux instances.
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici