Fermer

Algérie : sept islamistes tués dans la région de Boumerdès

Par AFP

Les membres d'Aqmi sont très actifs dans les régions de Boumerdès et de Tizi-Ouzou. © DR

Sept islamistes armés ont été tués par des soldats algériens mardi 1er janvier dans la région de Boumerdès, à une cinquantaine de kilomètres à l'est d'Alger, a indiqué le ministère algérien de la Défense.

Les sept islamistes membres d’un dangereux groupe armé ont été mis hors d’état de nuire à Boulezazen, près de Boumerdès, à la suite d’une grande opération programmée dans cette région, a précisé le ministère dans un communiqué, cité par l’agence de presse APS.

Auparavant, une source algérienne de sécurité avait indiqué que six islamistes avaient été tués par l’armée dans cette zone.

Plusieurs armes et des munitions ont été récupérées à l’issue de cette opération, selon la même source.

Le ministère de la Défense a réaffirmé la détermination de l’armée algérienne à poursuivre la lutte contre les groupuscules terroristes résiduels pour mettre fin définitivement à leurs agissements criminels.

Les violences qui ont endeuillé l’Algérie durant la guerre civile des années 1990 ont considérablement baissé ces dernières années mais des membres d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) restent actifs dans la région de Boumerdès et le département voisin de Tizi-Ouzou (110 km à l’est d’Alger) où ils s’en prennent généralement aux forces de sécurité.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici