Fermer

Huit semaines après la présidentielle, formation du nouveau gouvernement sierra leonais

Par AFP

Une affiche électorale du président sierra-léonais Ernest Bai Koroma, à Freetown, le 14 novembre © AFP

Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma, réélu mi-novembre, a poursuivi la formation d'un nouveau gouvernement, dont 19 des 23 membres ont été nommés, a appris l'AFP samedi de sources officielles.

Trois ministres ont été nommés il y a deux semaines, seize autres samedi et les quatre derniers (Tourisme, Sports, Travail, Affaires politiques et publiques) "seront annoncés" ultérieurement, à une date non précisée, a rapporté samedi la radio-télévision publique SLBC, ce qu’a confirmé à l’AFP le responsable de la communication de la présidence, Unisa Sesay.

Huit membres du précédent gouvernement ont été maintenus à leurs postes dans la nouvelle équipe, six ont changé de portefeuilles et cinq personnalités font leur entrée dans la nouvelle équipe, dont Usman Boie Kamara, un des candidats à la présidentielle de novembre, qui est nommé ministre du Commerce et de l’Industrie.

Les nouveaux ministres comprennent aussi l’ex-chef de cabinet de la présidence Kelfala Marah (Finances et Développement économique), Mme Miatta Kargbo (Santé et Assainissement), Mme Diana Konomani (Développement rural et Collectivités locales), Moijue Kaikai (Protection sociale, Enfance et Promotion du Genre), ainsi que Momodou Maligie, à la tête d’un nouveau département, le ministère des Ressources hydrauliques.

Les ministres confirmés à leurs postes sont Frank Kargbo (Justice), Alfred Palo Conteh (Défense), Sam Sesay (Agriculture, Sécurité alimentaire et Forêt), Alimamy Koroma (Travaux publics, Logement et Infrastructures), Minkailu Bah (Education, Sciences et Technologie), Oluniyi Robbin-Coker (Energie), Minkailu Mansaray (Ressources minières) et Vandi Minah (Transports et Aviation).

Nouveau mandat de cinq ans

Parmi les ministres ayant changé de portefeuille, figurent Joseph Dauda, ex-chef de la diplomatie qui devient ministre de l’Intérieur, l’ex-ministre des Finances Samura Kamara nommé chef de la diplomatie, ainsi qu’Alpha Kanu, passé des Affaires politiques et publiques à l’Information et à la Communication.

Lorsqu’il aura été complété, le gouvernement devra être approuvé par le Parlement, renouvelé lors d’élections organisées en même temps que la présidentielle du 17 novembre. Les parlementaires tiendront leur première session courant janvier.

Elu une première fois en 2007, Ernest Bai Koroma, qui était candidat du Congrès de tout le peuple (APC, pouvoir) a été réélu président avec près de 59% des voix. Il a été investi le 23 novembre pour un nouveau mandat de cinq ans.

Son principal adversaire Julius Maada Bio, du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), est arrivé deuxième avec 37,4% des suffrages. A l’issue des législatives, l’APC a obtenu 67 des 112 sièges de députés, devançant le SLPP, qui a eu 42 sièges.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici