Fermer

CAN 2013 : le Ghana accroché, le Mali à l’arrachée

Par AFP

Supporteurs de la RDC le 20 décembre 2013 à Port Elizabeth. © AFP/Stephane de Sakutin

Le Ghana, un des grands favoris de la CAN-2013, est tombé de haut en étant rejoint par une rafraîchissante équipe de la RDC (2-2), dans le groupe B où le Mali a peiné pour vaincre le Niger, sur un but de Seydou Keita (1-0), dimanche à Port Elizabeth.

Le Ghana, un des grands favoris de la CAN-2013, est tombé de haut en étant rejoint par une rafraîchissante RDC (2-2), dans le groupe B où le Mali a peiné pour vaincre le Niger, sur un but de Seydou Keita (1-0), dimanche à Port Elizabeth.

Le Mali signe ainsi la première victoire du tournoi, lors d’une journée qui aura vraiment lancé la compétition après les tristes 0-0 de la veille (Afrique du Sud-Cap-Vert et Angola-Maroc, dans le groupe A).

Le Ghana, présent au moins dans le dernier carré des trois dernières CAN, semblait tenir le bon bout avec des buts inscrits aux moments habituellement propres à casser le moral de l’adversaire, de part et d’autre de la pause, par Badu (40e) et Asamoah (50e).

Mais c’était sans compter sur la montée en puissance des Congolais, qui allaient se révolter pour réduire rapidement le score par leur capitaine Mputu (53e) puis égaliser grâce au penalty de Mbokani (69e).

C’était une RDC joueuse et sans complexe qui a donc remonté deux buts, sous la houlette du Français Claude Le Roy, qui établissait sur le banc un record de participations avec sa 7e CAN.

 Le gardien congolais Muteba Kidiaba célèbre un des buts de son équipe. Une des images de cette CAN 2013 :

Le quatrième nul en quatre matches a failli se produire lors du match suivant, surtout au vu d’une première période sans aucun tir cadré, mais le capitaine malien Seydou Keita, déjà auteur d’une frappe sur l’équerre (77e), a délivré les siens en profitant d’une mauvaise sortie aérienne du gardien nigérien (84e).

Le Niger emmené par Maazou, pour sa deuxième participation seulement à une CAN (après 2012) et trop timide offensivement, a échoué à glaner le premier point de son histoire dans le tournoi.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici