Fermer

Athlétisme : Mo Farah, champion du monde du 10 000 m

Par AFP

Le Britannique Mo Farah devient champion du monde du 10 000 m, le 10 août 2013 à Moscou. © AFP

Un an après son sacre aux Jeux olympiques de Londres, le Britannique Mo Farah est devenu champion du monde du 10 000 m, samedi 10 août à Moscou, devançant ainsi l'Éthiopien Ibrahim Jeila, le tenant du titre.

Farah, vainqueur en 27 min 21 sec 71/100e, a devancé le tenant du titre; l’Éthiopien Ibrahim Jeilan (27:22.23) et le Kenyan Paul Tanui, médaille de bronze (27:22.61).

Mo Farah, double champion olympique sur 5000 m et 10.000 m à Londres, conquiert ainsi son premier titre mondial sur cette dernière distance, lui qui avait été sacré mondialement sur le 5000 m il y a deux ans à Daegu.

La victoire s’est jouée quasiment au sprint entre lui et Jeilan, car Farah, comme à son habitude, a pris le temps de contrôler la course.

En dernière position lors des 1200 premiers mètres, il a progressivement remonté le peloton. Farah s’est ensuite placé brièvement en tête après 2400 m, mais ses adversaires éthiopiens ont alors décidé d’accélérer le rythme pour l’isoler, aidé par les Kényans.

Intelligemment, Farah a sagement glissé en milieu de peloton, s’accommodant du rythme dicté par ses adversaires.

Après les 6000 m, le Britannique s’est replacé dans les 5 premiers de la course, afin d’observer la concurrence, se faisant une légère frayeur en reprenant les commandes peu après les 8000 m, avec un petit croc-en-jambes involontaire de l’Ethiopien Ahera Kuma.

Balloté vers les 9000 m, le Britannique a joué des coudes pour reprendre les devants à 800 m de l’arrivée et n’allait plus céder sa position préférentielle jusqu’à la ligne, malgré la tentative de Jeilan.

Farah, star des Jeux presque au même titre qu’Usain Bolt, confirme ainsi qu’il est actuellement le meilleur demi-fondeur du monde.

(AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici