Fermer

La FECAFOOT dénonce les ingérences du ministère des Sports

Par APANEWS

©

Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Iya Mohamed, dénonce dans une communication dont copie est parvenue à APA, les «ingérences flagrantes» du ministre des Sports, Augustin Edjoa, dans les opérations de renouvellement des organes dirigeants au sein des fédérations sportives nationales.

Iya Mohamed rappelle au ministre des Sports que son entité n’entend se conformer qu’aux dispositions de ses propres statuts, à la Charte des activités physiques et sportives et aux statuts de la Fédération internationale de football association (FIFA).

Cette nouvelle brouille intervient au lendemain d’une instruction ministérielle portant sur les modalités pratiques d’organisation des assemblées générales et des opérations de renouvellement des organes dirigeants au sein des fédérations sportives du pays.

Dans cette instruction, Augustin Edjoa fixe au 31 décembre 2008 la date butoir pour l’achèvement desdites opérations.

Se fondant sur la Charte des activités physiques et sportives du pays, Iya Mohamed souligne que chaque fédération sportive détermine librement ses statuts et règles de fonctionnement en tenant compte des lois et règlements en vigueur, ainsi que des règlements des organismes sportifs internationaux auxquels elle est affiliée, le ministre chargé des Sports en étant simplement informé.

Le président de la FECAFOOT revendique par ailleurs l’«indépendance totale» de son association que lui confèrent les statuts de la FIFA, dans le cadre des élections et nominations de ses membres, rejetant du coup toute forme d’interventionnisme du ministère de tutelle.

Ainsi, il annonce des élections au sein des organes de la fédération à compter du 15 avril 2009 et suivant un calendrier établi par elle et non selon des instructions ministérielles.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici