Fermer

L’Algérie aura enfin son smartphone

Par Jeune Afrique

Abdelmalek Benhamadi, le patron de Condor. © Sidali Djenidi/JA

Condor, leader algérien de l'électronique grand public, lancera en 2014 le premier smartphone produit dans le pays.

Attendu depuis de longs mois, le premier smartphone produit en Algérie sortira en 2014. Chaque année, 300 000 appareils devraient être produits dans la zone industrielle de Bordj Bou Arreridj. Abdelmalek Benhamadi, patron du numéro un local de l’électronique grand public Condor, a en effet fini par obtenir le feu vert du ministère de l’Intérieur algérien. Une vingtaine de salariés de Condor vont être formés chez l’un des sous-traitants chinois.

Expansion

Le groupe Benhamadi, créé dans les années 1950, s’est d’abord spécialisé dans l’alimentaire et le transport. L’entreprise familiale a bifurqué à partir de 1997 dans l’importation puis la fabrication d’électroménager et d’éléctronique grand public avec la création de la marque Condor, qui aujourd’hui détient environ 35 % de parts de marché dans le secteur.

Condor a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 31 milliards de dinars hors taxes (environ 385 millions de dollars).

Lire aussi :

A. Benhamadi : « Rien à envier aux usines chinoises ou sud-coréennes »
Algérie : génération connectée
Algérie : Condor se lance dans le solaire

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro