Fermer

L’écrivain Jean Pliya prône le retour des contes dans le système éducatif

Par APANEWS

©

Le parrain de la première édition du Festival international de contes et des paroles du Bénin, l’écrivain, Jean Pliya, a plaidé ce à Cotonou, pour le retour des contes dans le système éducatif béninois.

«Le conte dispose de nombreuses vertus qui contribuent à l’éducation, la croissance et à l’édification de l’identité et de la personnalité d’un individu », a révélé l’écrivain Jean Pliya.

Pour ce professeur d’histoire à l’Université d’Abomey-Calavi, admis il y a quelques années à la retraite, «les contes sont la mémoire d’un peuple, et nul n’a intérêt à les empêcher de continuer à jouer leur rôle d’éducateur».

Il a ainsi évoqué la nécessité pour les autorités du système éducatif béninois, d’introduire les contes dans les programmes des apprenants du Bénin car ceci « pourrait permettre à nos élèves de connaître non seulement leur identité, mais aussi de garder la mémoire de leurs ancêtres ».

Démarrée depuis le samedi dernier, la première édition du Festival international de conte et des paroles du Bénin, contribuera, non seulement, à redécouvrir la valeur des contes et leur redonner la place qu’ils méritent dans le paysage culturel béninois, mais va créer une dynamique de valorisation du patrimoine oral du Bénin.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro