Fermer

Le nom de la famille Kabila abusivement utilisé par des fraudeurs

Par APANEWS

©

Des réseaux mafieux spécialisés congolais ont pris l’habitude d’utiliser le nom de la famille du Président de la République, Joseph Kabila Kabange, comme couverture de leurs fraudes douanières et autres, selon une ONG congolaise.

Le Président de la Ligue contre la corruption et la fraude (LICOF) basée Lubumbashi, métropole du Katanga, Province minière de la République démocratique du Congo (RDC) a dénoncé le phénomène, dont les acteurs opèrent généralement le week-end.

M Oscar Rashidi Akida s’est exprimé à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la fraude, fixée le 9 décembre par l’ONU

. Akida a expliqué que, pendant les weekends, des véhicules, divers produits manufactures et des vivres importés sont introduits frauduleusement sur le territoire de la RDC, par le Katanga, sans aucune formalité douanière. Les contrevenants se font passer pour des membres de la famille Kabila.

Outre le manque à gagner, pour l’Etat, cette pratique est également préjudiciable à l’honneur et la réputation du Chef de l’Etat congolais, a déploré le président de la LICOF, dressant un sombre tableau de la gouvernance au Katanga.

Il a souligné à ce propos l’écart toujours plus accentué, des niveaux de vie dans la Province, avec « une minorité extrêmement riche et une majorité très pauvre » du fait d’un fléau qui « gangrené tous les secteurs » : Services du Cadastre, Office des Douanes, Services des migrations aux frontières terrestres et aéroportuaires, Enseignement, Mines, Justice etc.

La LICOF a également accusé les députés provinciaux d’avoir, en peu de temps, battu fortune (par la corruption) au détriment des intérêts de leurs électeurs.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici