Fermer

Vlisco ouvre un centre d’excellence au Ghana

Par Jeune Afrique

Hans Ouwendijk est le PDG de Vlisco. © Vlisco

Vlisco, le célèbre fabricant hollandais de tissu wax prévoit d'ouvrir en décembre 2013, à Accra, un centre d'excellence, le premier du nom sur le continent.

Le célèbre fabricant hollandais de tissu wax continue de tisser sa toile en Afrique. Vlisco prévoit ainsi d’ouvrir en décembre, à Accra, un centre d’excellence, le premier du nom sur le continent. Il sera chargé des approvisionnements et du marketing de l’ensemble des marques Vlisco.

Lire aussi :

Le wax, un tissu qui séduit de plus en plus les jeunes créateurs occidentaux
Côte d’Ivoire : le cours d’Uniwax s’envole à la BRVM
M. Ejekam, Actis : « Rien qu’à Lagos, il y a de la place pour 15 centres commerciaux »

Après avoir ouvert en propre une quinzaine de boutiques depuis 2013 à travers l’Afrique de l’Ouest et en Afrique du Sud sous ses marques Vlisco ou Woodin, le groupe vient d’inaugurer coup sur coup deux nouveaux points de vente à Kinshasa.

« Nous croyons beaucoup à la RD Congo », a confirmé en exclusivité à Jeune Afrique Hans Ouwendijk, le PDG de la compagnie, lors de son passage à Johannesburg fin octobre 2013.

Ventes en Afrique

Le groupe Vlisco, basé à Helmond en Hollande depuis 1846, a été racheté en septembre 2010 par le capital-investisseur Actis pour 118 millions d’euros.

L’entreprise qui écoule 63 millions de mètre de tissu chaque année, réalise près de 90% de ses ventes sur le continent africain. Vlisco emploie plus de 2800 salariés dont près de 2000 en Afrique de l’Ouest. En 2012, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 268 millions d’euros en 2012. Il devrait atteindre 300 millions d’euros en 2013.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro