Fermer

Réception du certificat d’inscription de la montagne Le Morne au patrimoine mondial

Par APANEWS

Six mois après l’inscription de la montagne Le Morne, située en Ile Maurice, sur la liste du patrimoine mondial, le directeur adjoint du Comité du patrimoine mondial de l’humanité, Kishore Rao, a présenté, sur la plage de la montagne, le certificat d’inscription officielle au Premier ministre mauricien, Dr Navin Chandra Ramgoolam, à l’occasion d’activités organisées pour marquer le 174ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en Maurice.

S’exprimant à cette occasion, le Premier ministre, Ramgoolam, a déclaré que Le Morne, qui est à 30km au sud de la capitale mauricienne, Port-Louis, a été choisi parce que « c’est un monument de la lutte des esclaves pour leur liberté et leur dignité ».

C’est à cet endroit que les esclaves se cachaient pour échapper à leurs maîtres français. Et c’est du sommet de cette même montagne qu’ils sautaient pour mourir plutôt que d’être capturés, a rappelé le chef du gouvernement mauricien.

Selon M. Ramgoolam, son gouvernement a choisi la date du 1er février pour l’entrée en vigueur de la loi instituant la Commission Justice et Vérité pour le établissement de la vérité sur l’esclavage et le travail forcé.

Le professeur Robert Shell d’Afrique du sud est nommé président de cette commission.

Il a également dévoilé un monument sur l’esclavage qui fait partie du projet « La Route de l’Esclave » de l’UNESCO.

Le monument a été sculpté par l’artiste mauricien Michel Hotentot. Des monuments similaires ont déjà été érigés sur l’Ile de la Réunion et à Madagascar voisins.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici