Fermer

Fin des poursuites contre l’ancien Premier ministre sénégalais Macky Sall

Par APANEWS

©

L’ancien Premier ministre sénégalais, Macky Sall, ne sera pas poursuivi, l’affaire de blanchiment d’argent dans laquelle il était mis en cause ayant été classé sans suite, faute d’éléments de preuves suffisants, selon une source judiciaire.

Macky Sall avait été accusé le lundi 26 janvier, dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, d’être impliqué dans une affaire de «blanchiment d’argent » en relation avec un chef d’Etat étranger.

Le ministère de l’Intérieur indiquait « avoir recueilli des informations faisant état de l’existence d’un réseau de blanchiment d’argent sale impliquant Macky Sall et Abdoulaye Sall, un sénégalais résidant au Gabon ».

«Dans le cadre d’une enquête ouverte, les services compétents ont intercepté des correspondances avec un chef d’Etat africain tendant à avaliser l’idée que les fonds incriminés proviendraient de ce dernier», ajoutait la même source.

Macky avait réfuté ces accusations, les inscrivant dans une vaste campagne de dénigrement ayant pour but de l’arrêter pour l’empêcher de réaliser ses ambitions politiques.

Il avait créé sa propre formation politique, l’Alliance pour la république Yaakaar (espoir en wolof, la principale langue du Sénégal), en début décembre 2008, après avoir été démis de ses fonctions de président de l’Assemblée nationale, le 9 novembre de la même année.

 

Voir la vidéo de l’interview de Macky Sall du 18 janvier 2008 à Mantes-la-Jolie.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici