La Côte d’Ivoire installe un détachement militaire à sa frontière avec la Guinée

Par XINHUA

©

Un détachement mixte constitué de soldats des Forces armées des Forces nouvelles (FAFN, ex-rébellion) et des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire (FANCI, loyaliste) a été installé à Odienné (nors-ouest) pour la sécurisation de la frontière Côte d’Ivoire-Guinée.

Le détachement, placé sous le commandement du sous-lieutenant Véh Jean-Claude venu avec des éléments du groupement de Bondoukou (nord-est), a été installé par le chef d’état-major adjoint des FAFN, Issiaka Ouattara dit Wattao et le commandant du Centre de commandement intégré (CCI), Konan Boniface, rapporte l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

La mission du détachement est de procéder à des patrouilles et bouclages sur le terrain, a indiqué le chef de détachement.

"Au delà de la mission de sécurisation des frontières, il faut comprendre que les militaires veulent traduire la déclaration de la fin de la guerre en acte concret sur le terrain. C’est la nouvelle armée nationale qui prend forme", a-t-il ajouté.

En Guinée, quelques heures après l’annonce du décès du président Lansana Conté, des militaires conduits par le capitaine Moussa Camara s’étaient emparés du pouvoir le 23 décembre dernier.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici