Fermer

Construction d’un gigantesque réservoir de carburant près de Kampala

Par XINHUA

©

Le gouvernement ougandais va installer un gigantesque réservoir de carburant près de Kampala pour servir l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, d’après le reportage d’un média local.

La compagnie libyenne de pétrole Tamoil construira le Terminal de produits pétroliers de Kamapala et le projet de rallonge de l’oléoduc Eldoret-Kampala à 250 millions de dollars.

Les travaux sur le terminal et l’oléoduc devraient démarrer en avril après l’allocation du terrain par le gouvernenemt, environ 30 km au sud-ouest de Kampala, aux officiels de Tamoil au cours d’une cérémonie la semaine dernière.

Ben Twodo, Commissaire du pétrole au ministère de l’Energie et du développement des mines, dont les propos ont été cités par le média officiel New Vision, a affirmé que les travaux avaient été suspendus depuis 2007 en raison d’une querelle sur la propriété foncière.

Toutefois, les parties en conflit, Mulowooza and Brothers Ltd et N Shana Company Ltd ont signé un protocole d’entente avec le gouvernement qui a approuvé les développements sur le terrain.

Le président de Tamoil Ouganda, Habib Kagimu, a indiqué au journal que l’oléoduc s’achèverait au terminal avant qu’il ne soit prolongé au Rwanda et au Burundi, une fois que les études de faisabilité sont terminées.

Kagimu a estimé qu’une fois les travaux achevés, le coût de transport du carburant du Kenya pour l’Ouganda serait réduit, par conséquent les prix du carburant vont baisser dans le pays qui ne communique pas avec la mer.

La terre située à Namwabula dans le comté de Mawokoota, dans le district de Mpigi, à 360km d’Eldoret a une superficie de 1,61km2.

D’après Ahmed Elgembri, directeur du projet Tamoil Afrique de l’Est, le terminal aurait une capacité optimum de 24 réservoirs installés de 160 millions de litres de produits pétroliers.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici