Fermer

Poursuite des consultations avec l’UE sur la libéralisation du commerce des services

Par XINHUA

©

Le Premier ministre marocain Abbas El Fassi a appelé à la poursuite des consultations entre tous les acteurs concernés pour assurer la réalisation des objectifs escomptés des négociations sur la libéralisation du commerce des services et le droit d’établissement avec l’Union européenne (UE).

M. El Fassi a fait cet appel lors d’une réunion consacrée à l’examen du projet d’offre du Maroc qui sera présenté dans le cadre de ces négociations.

Le ministre marocain du Commerce extérieur, Abdellatif Mâazouz, a présenté lors de cette réunion, un exposé sur les grands traits du projet d’offre du Maroc relatif aux négociations sur la libéralisation des services et le droit d’établissement, prévues par l’accord de partenariat conclu entre le Maroc et l’UE.

A travers ces négociations, le Maroc ambitionne d’achever la mise en place d’une zone de libre-échange avec l’UE, de dynamiser les investissements extérieurs et de renforcer la compétitivité des exportations marocaines, selon M. Mâazouz.

Il a précisé que ce projet concerne les secteurs réglementés à l’exception des services fournis par les instances gouvernementales et les prestations à caractère culturel, ajoutant que ledit projet a été élaboré dans le cadre d’une série de consultations intenses entre les différents acteurs (secteurs privé et public et chambres professionnelles) ayant commencé en mars 2008 avec la tenue d’une conférence nationale élargie, de trois réunions ministérielles et de 29 ateliers sectoriels.

Les négociations avec l’UE débuteront fin mars prochain et devront déboucher, vers la fin de cette année, sur un accord entre les deux parties.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici