Fermer

Libye : Béchir Salah Béchir refait surface !

Comme Moussa Koussa, BSB a sans doute joué double jeu. © D.R

Béchir Salah Béchir, le directeur de cabinet de l'ex-président libyen Mouammar Kadhafi, a été aperçu en France puis au Niger après cinq mois d'absence.

On avait perdu sa trace depuis cinq mois. Béchir Salah Béchir (BSB) va bien et semble préservé, pour l’instant, de tout ennui judiciaire. Ex-directeur de cabinet du « Guide » libyen Mouammar Kadhafi et l’un des rares francophones de son entourage proche, il avait, en août 2011, multiplié les missions secrètes à N’Djamena, Nouakchott, Bamako et… Djerba, où il avait rencontré secrètement Dominique de Villepin, l’ancien Premier ministre français.

Après la chute de Tripoli, « il a été exfiltré par des amis français », confie un membre du Conseil national de transition (CNT). Début décembre, il a été aperçu sur les Champs-Élysées, à Paris, par un vieil ami nigérien. Et le 12 janvier, il s’est rendu à Niamey pour se procurer un passeport diplomatique. Un homme aussi protégé peut-il avoir combattu la coalition anti-Kadhafi jusqu’au bout ? Comme Moussa Koussa, BSB a sans doute joué double jeu.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro