Niger : Imouraren démarrera fin 2014

Une mine d'uranium exploitée par Areva à Arlit, au Niger. © Pierre Verdy/AFP

Areva prévoit désormais de lancer la production de la mine d'uranium d'Imouraren à la fin de 2014. Les réserves sont estimées à quelque 200 000 tonnes.

Le groupe nucléaire français Areva l’assure : en raison de ses récents déboires financiers, la mine d’uranium d’Imouraren, au Niger, entrera en production fin 2014 et non en 2013 comme initialement prévu, mais pas non plus en 2016 comme certains le murmuraient depuis six mois. Ce sera l’une des plus grandes du monde. Déjà, 1 100 statutaires et 800 sous-traitants sont à pied d’oeuvre. 4 000 personnes seront employées pendant la phase de construction. Les réserves sont estimées à 200 000 tonnes, et la production à 5 000 t par an. Grâce à Imouraren, le Niger va devenir le deuxième producteur mondial de yellow cake.