Fermer

Air Madagascar, le retour ?

Andray Rajoelina s'est personnellement rendue chez Airbus. © AFP

Moins de an après son inscription sur l'annexe B de la liste noire des compagnies interdites de vol en Europe - deux Boeing 767 ne répondaient plus aux normes -, Air Madagascar tente de remonter la pente.

Grâce à un accord avec Air France, Air Madagascar vient ainsi d’acquérir deux Airbus A340-300 dans le cadre d’une location-vente d’une durée de six ans. Président de la Haute Autorité de la transition, Andry Rajoelina est venu en personne, en marge d’une visite en France du 7 au 11 avril, réceptionner au siège d’Airbus, à Toulouse, le premier appareil destiné à assurer la liaison Antananarivo-Paris. Le second suivra d’ici au mois de juin. Montant global de la transaction : 60 millions de dollars.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici