Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font la nouvelle Tunisie»

Voir tout le sommaire
Politique

Les 50 qui font la nouvelle Tunisie : Ahmed Néjib Chebbi, leader du « bloc » laïque

Ahmed Néjib Chebbi, un des fondateurs du Parti démocratique progressiste. © AFP

Ahmed Néjib Chebbi (67 ans) est le chef de file du "grand parti du centre".

Il a su tirer les leçons du score médiocre lors de l’élection de l’Assemblée constituante tunisienne, le 23 octobre dernier. Ahmed Néjib Chebbi a enclenché un processus de fusion-absorption entre sa formation fondée en 1983, le Parti démocratique progressiste (PDP), et les deux nouveaux venus depuis la chute de Ben Ali : le parti Afek Tounes et le Parti républicain. Cette alliance constitue ainsi le « bloc » laïque, dont l’objectif est de faire contrepoids à la coalition Ennahdha-Congrès pour la République-Ettakatol lors des prochaines élections, en 2013. Chebbi peut ainsi toujours nourrir ses ambitions présidentielles. Surtout si un rapprochement avec le second pôle de l’opposition constitué autour d’Ettajdid (ex-Parti communiste) venait à aboutir. Des discussions ont été entamées. Chebbi reste un acteur incontournable de la politique tunisienne.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui font la nouvelle Tunisie»

Fermer

Je me connecte