Fermer

L’avant-garde nègre – XVIe siècle : Juan Latino

Cet ancien esclave a enseigné le latin à l'Université de Grenade. © D.R

Au XVIe siècle (v. 1518-v. 1594), cet esclave affranchi était un monument de la Renaissance espagnole.

Ancien esclave, celui qui se présentait comme un chrétien amené en Espagne pendant son enfance enseigna le latin à l’université de Grenade. On ne connaît pas avec exactitude son lieu de naissance. Son poème épique humaniste L’Austriade (1573), écrit en latin, est considéré comme l’un des monuments de la littérature espagnole de la Renaissance.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro