Fermer

Présidentielle française : avec Hollande, exit le ministère de la Coopération ?

S'il est élu, le candidat socialiste saura-t-il rompre avec la Françafrique. © Patrick Kovarik/AFP

Une note confidentielle au sein de Parti socialiste propose de supprimer le ministère de la Coopération pour le remplacer par un ministère du Partenariat international. Une manière de rompre avec la Françafrique ?

Dans une note confidentielle de politique africaine commandée par Laurent Fabius, le député de l’Eure et vice-président du groupe socialiste chargé des affaires internationales, François Loncle, propose d’enterrer la délégation ministérielle chargée de la Coopération et de lui substituer un « ministère du Partenariat international » afin de marquer la rupture avec « le cancer de la Françafrique ». Ce ministère aurait vocation à piloter, harmoniser et structurer l’action des différents intervenants. Le député propose également que la politique africaine soit soumise au contrôle du Parlement, que davantage de députés et sénateurs se spécialisent sur ces questions et s’impliquent dans la coopération militaire et l’aide au développement. Il suggère aussi d’instituer une commission interparlementaire composée de membres de l’Assemblée nationale et du Parlement panafricain, qui pourraient faire des propositions en matière de politique africaine.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici