Dossier

"Cet article est issu du dossier" «Agro-industrie : un potentiel à développer»

Consulter le sommaire

Agrobusiness : pour un marché des engrais stable et soutenu

par Mhamed Ibnabdeljalil

Directeur exécutif du pôle commercial du groupe OCP

En tant que leader mondial du marché des phosphates et engrais dérivés, le groupe marocain OCP [Office chérifien des phosphates, NDLR] s’est résolument engagé à contribuer au développement soutenable de l’agriculture en Afrique. Soucieux de privilégier la coopération Sud-Sud, il s’est fixé pour objectif de fournir le continent en engrais phosphatés, en contribuant à créer un marché des engrais stable et soutenu et en favorisant une approche de partenariats public-privé. Sa démarche s’articule autour de trois axes : apprendre, engager et innover. 

Apprendre

II est primordial d’augmenter la productivité et la production agricoles en Afrique, ainsi que de ralentir la dégradation des sols. Pour répondre à ce défi majeur et comprendre les besoins spécifiques des sols, le groupe OCP a lancé un projet de carte de fertilité en Afrique, en vue de disposer d’un système d’aide à la décision pour la fertilisation, de mettre au point des produits innovants sur mesure pour les différents contextes sols/cultures sur le continent, de planifier un usage raisonné des engrais et fertilisants. Actuellement expérimentée au Maroc et au Mali (dans les régions de Koutiala, Dioïla et Ségou), cette carte sera étendue aux principales régions agricoles d’Afrique.

Engager

Pour sécuriser durablement l’approvisionnement du continent et favoriser l’accès des agriculteurs aux produits fertilisants, le groupe OCP a décidé de consacrer des volumes de production à l’Afrique quelle que soit la demande internationale. La sécurisation de ces volumes s’est matérialisée par un investissement d’environ 600 millions de dollars (450 millions d’euros) pour la construction d’une unité spécifique à Jorf Lasfar (Maroc). Ainsi, les volumes d’engrais distribués par le groupe OCP en Afrique ont été multipliés par sept en cinq ans, passant de 60 000 tonnes en 2007 à près de 400 000 en 2012.

L’engagement du groupe OCP en Afrique se traduit également par la participation à des forums et par le parrainage de conférences internationales d’envergure en lien étroit avec les problématiques africaines. Enfin, un fonds d’innovation pour le développement agricole africain, en cours de structuration, vise à mettre en place un système d’incubation et de financement pour soutenir le développement d’entreprises africaines innovantes.

Innover

Face à l’épuisement en nutriments qui caractérise le sol africain, le groupe OCP a développé de nouveaux produits adaptés aux problématiques locales. Constitué de roche réactive phosphatée marocaine, Teractiv permet un apport de phosphate libéré progressivement dans le temps et contribue à la réhabilitation des sols. Déclinée en formules spécifiques, cette solution fertilisante répond aux besoins des cultures du cacao, du coton et du maïs. En parallèle, le groupe développe une nouvelle gamme de produits enrichis en soufre pour pallier des carences identifiées dans certains sols africains. Par ailleurs, le groupe OCP élabore des engrais adaptés à la micro-irrigation, pour répondre à la problématique du stress hydrique.

Afin de sécuriser l’approvisionnement, de soutenir les petits agriculteurs et d’ouvrir le marché de la distribution, le groupe OCP a mis en place au début de l’année un schéma commercial innovant expérimenté au Maroc et destiné à être généralisé en Afrique, qui consiste à vendre aux distributeurs nationaux agréés les engrais aux prix du marché international. À travers un « contrat package », ces distributeurs s’engagent à réaliser des actions concrètes de développement agricole, moyennant une allocation financière versée par la Fondation OCP. L’objectif ultime est de mettre en place les fondements d’une agriculture raisonnée et durable au Maroc et en Afrique.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici