Fermer

Unesco : les Libyens, l’Afrique, l’Histoire

En 1964, l’Unesco avait lancé un ambitieux projet d’histoire générale de l’Afrique vue par des historiens africains, dont huit gros volumes ont déjà été publiés. D’un coût estimé à 11 millions de dollars, la seconde phase du projet, que pilote l’historien Elikia M’Bokolo, a démarré en 2009. Cette année-là, seule la Libye de Mouammar Kadhafi avait versé une contribution : 2 millions de dollars. Les nouvelles autorités de Tripoli demandent aujourd’hui à l’Unesco de leur restituer les sommes non encore utilisées. Soit environ 500 000 dollars.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici