Fermer

Côte d’Ivoire : où est passé le dossier Kieffer ?

Par Jeune Afrique

Des Ivoiriens regardent une affiche montrant Guy Andre Kieffer disparu à Abidjan en 2004. © AFP

En Côte d'Ivoire, le dossier du journaliste franco-canadien est introuvable aux archives du parquet d'Abidjan.

L’avocat français Jean Pannier séjourne actuellement en Côte d’Ivoire pour tenter de faire lever les charges retenues contre deux de ses compatriotes, Jean-Yves Garnault, un ex-conseiller de Laurent Gbagbo, et l’homme d’affaires Jean-Michel Aron Brunetière, l’un et l’autre inculpés dans le cadre de l’affaire Guy-André Kieffer (le journaliste franco-canadien disparu à Abidjan en avril 2004). Selon Me Pannier, l’inculpation des deux hommes repose sur un faux procès-verbal d’audition d’Atta Kieffer, la dernière compagne, ghanéenne, de Kieffer, qu’aurait fait rédiger Raymond Tchimou, l’ancien procureur de la République, pour contrecarrer l’enquête du juge parisien Patrick Ramaël, qui s’intéressait d’un peu trop près aux proches de Simone Gbagbo, l’épouse du président. Problème : le dossier Kieffer semble avoir disparu des archives du parquet d’Abidjan pendant la crise postélectorale.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro