États-Unis – Afrique : Rosa Whitaker, afro-optimiste convaincue

Rosa Whitaker a été membre de l'administration Clinton. © DR

Mieux que quiconque à Washington, Rosa Whitaker a conscience du potentiel de l’Afrique, dont elle est depuis plus de dix ans une infatigable promotrice. Première personne à occuper le poste de représentant adjoint au commerce extérieur chargé de l’Afrique subsaharienne, sous Bill Clinton, elle a été l’artisan de la loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (Agoa). Laquelle favorise depuis 2000 les exportations et les investissements américains destinés au continent. En 2003, elle a quitté l’administration pour fonder le Whitaker Group, société de conseil spécialisée dans le commerce et l’investissement en Afrique dont les services ont déjà permis d’y drainer plus de 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros). Son action positive n’a pas échappé au magazine Foreign Policy. En 2010, la prestigieuse revue américaine l’a classée parmi « les cent meilleurs penseurs globaux » pour avoir contribué au développement des échanges économiques avec le continent.