Fermer

RFI – France 24 : une fusion qui ne passe pas

Les journalistes de RFI s'opposent majoritairement à la fusion avec France 24. © D.R.

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, et Aurélie Filippetti, sa collègue de la Culture et de la Communication, ont décidé un moratoire sur la fusion en cours entre RFI et France 24.

Une grève à RFI en plein sommet social à Paris, les 9 et 10 juillet prochain… C’est ce que veut éviter le nouveau gouvernement français. Pour gagner du temps, Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, et Aurélie Filippetti, sa collègue de la Culture et de la Communication, ont décidé un moratoire sur la fusion en cours entre la « radio mondiale » et la chaîne de télévision France 24 au sein de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF). Et ils ont confié à Jean-Paul Cluzel, lui-même ancien PDG de Radio France Internationale, la mission d’évaluer ce rapprochement. Remise du rapport le 22 juin. Dans leur grande majorité, les journalistes de RFI s’opposent à la fusion de leur rédaction avec celle de France 24.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici