Fermer

Affaire des biens mal acquis : Maisonneuve « out », Dupond-Moretti « in »

L'avocat français Éric Dupond-Moretti © Niviere/SIPA

Les français Pierre Haïk et Éric Dupond-Moretti remplaceront Patrick Maisonneuve, avocat de l'État gabonais,  dans l'affaire des "biens mal acquis".

Avocat de l’État gabonais, Patrick Maisonneuve a été déchargé de l’affaire des « biens mal acquis ». Sur les conseils de Robert Bourgi, toujours en cour au Palais du bord de mer, à Libreville, il sera remplacé par Pierre Haïk et Éric Dupond-Moretti.

À en croire une source proche de la présidence, Ali Bongo Ondimba a discrètement rencontré ces derniers, le 24 juin, dans un grand hôtel londonien. Haïk est un fin connaisseur des arcanes juridiques de la Françafrique. Le Lillois Dupond-Moretti, surnommé Acquittator dans les prétoires (il a obtenu son centième acquittement dans l’affaire de l’assassinat de Brahim Déby, le fils du président tchadien retrouvé mort à Courbevoie en juillet 2007), est quant à lui une star du barreau habile à utiliser les médias. Dernier client en date : Abdelkader Merah, le frère de l’auteur des tueries de Toulouse et de Montauban.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici