Fermer

Tunisie – France : Fekih, c’est qui ?

Adel Fekih est membre d'Ettakatol. © Hichem

Adel Fekih a été nommé ambassadeur de la Tunisie en France le jeudi 5 juillet. Un événement qui consacre les retrouvailles entre Tunis et Paris après le coup de froid survenu du temps de Nicolas Sarkozy.

Depuis la révolution, la Tunisie n’avait plus d’ambassadeur en France, les autorités marquant ainsi leur désapprobation vis-à-vis du comportement de Paris à l’égard du régime Ben Ali. Ce coup de froid n’avait plus de raison d’être depuis l’élection de François Hollande, et c’est finalement l’économiste Adel Fekih qui a été nommé le 5 juillet.

Membre du parti Ettakatol, fils de diplomate, cadre dans plusieurs entreprises (Cofat, Valeo…), il a également oeuvré au sein du ministère de l’Industrie. Après la révolution, Mustapha Ben Jaafar, président de l’Assemblée, l’a chargé de développer les relations avec les institutions et personnalités européennes. Sa connaissance du Parti socialiste – il a contribué à la visite du candidat Hollande à Tunis, en mai 2011 – et des médias français ont fini de convaincre la troïka de le nommer à Paris.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici