Fermer

Cameroun : à la veille du procès de son mari, Mme Marafa craint pour sa sécurité

Ancien secrétaire général de la présidence, Marafa Hamidou Yaya est accusé de détournements. © D.R.

Alors que le procès de son mari s'ouvre le 16 juillet au Cameroun, Jeannette Marafa craint pour sa sécurité en France. Son véhicule aurait été saboté à Paris.

Jeannette Marafa va déposer plainte contre X à la suite de la dégradation de son véhicule – une Smart -, survenue début juillet à Paris. Alors que le procès de son époux, Marafa Hamidou Yaya, ex-ministre camerounais de l’Administration territoriale, s’ouvre le 16 juillet à Yaoundé dans une atmosphère tendue, son épouse, en séjour prolongé à Paris, envisage aussi de saisir le ministère français de l’Intérieur pour obtenir des garanties sur la sécurité de sa famille. Selon des proches, une expertise a attribué le détachement des pneus au démarrage à une probable « intervention extérieure » sur les essieux. En un mot, à un sabotage.

La voiture de Mme Marafa a été sabotée à Paris.

Une Smart, comme celle que possède Jeannette Marafa.

© D.R.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici