Fermer

Djibouti : un contrat pour Sinopec

Djibouti s’apprête à signer avec le groupe chinois Sinopec un contrat pour la construction d’une centrale géothermique de 300 MW dans la région du lac Assal. Trop dépendant de l’Éthiopie, le pays veut capitaliser son potentiel géothermique estimé à quelque 1 000 MW et en tirer 40 % de sa consommation d’ici à 2020. Ismaïl Omar Guelleh, le président djiboutien, sera d’ailleurs à Pékin le 19 juillet pour participer au sommet Chine-Afrique. Accompagné d’une forte délégation d’hommes d’affaires, il se rendra aussi à Shenzhen, l’une des zones économiques spéciales chinoises.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici