Fermer

Afrique du Sud : Gail Nkoane, parce qu’elle le vaut bien

Écrit par Haby Niakate

Gail Nkoane, 27 ans et un physique de star holywoodienne. © DR

Jeune, belle et talentueuse, Gail Nkoane est la dernière révélation de la télévision sud-africaine. Elle est actuellement l'héroïne du feuilleton "The Wild", diffusé sur Canal+ Afrique.

Avec ses cheveux coupés court, son teint hâlé, ses yeux noirs et son sourire charmeur, elle pourrait être engagée comme sosie de l’actrice américaine Halle Berry. Derrière ce physique de star hollywoodienne se cache Gail Nkoane, 27 ans, la révélation de la nouvelle série sud-africaine The Wild (diffusée sur Canal+ Afrique depuis le 9 juillet).

« Je n’ai jamais été fan de ce genre de série mais je suis littéralement tombée amoureuse de celle-ci », prétend la belle. The Wild, c’est Dallas version nation Arc-en-Ciel. Trois riches familles s’affrontent dans l’arrière-pays sud-africain. Gail Nkoane y campe le rôle de Lelo, jeune épouse prévoyante quoiqu’un peu ingénue et enfant gâtée. Un personnage aux antipodes de ce qu’elle est.

Professeure ou pilote d’avion

Originaire de la ville de Kimberley, dans le nord du pays, la jeune Gail se voyait plus tard professeure ou pilote d’avion. Mais ses parents, peu fortunés, préfèrent parier sur son physique et l’inscrivent dès l’âge de 5 ans à toute sorte de concours de beauté. Miss Kaizer Chiefs Africa, du nom du club de football de Soweto, elle sera aussi élue Miss Teen (« adolescente ») Afrique du Sud en 2001. Aujourd’hui, pragmatique, elle résume : « Les concours de beauté ont forgé mon caractère, m’ont appris à aimer mon corps et ma couleur de peau. Et cela m’a aussi appris à perdre. »

L’année 2006 est un tournant. À 25 ans, la jeune femme perd sa mère à la suite d’une longue maladie, et quelques mois plus tard son frère dans un accident de voiture. « Ce furent les moments les plus durs de ma vie », confesse cette battante qui s’entête et rêve de paillettes. Comme beaucoup, elle veut chanter et participe à Idols South Africa, équivalent local du télé-crochet musical Nouvelle Star. L’expérience est brève mais sera décisive. « Ce programme a été une incroyable occasion de me faire connaître en tant qu’artiste », avance-t-elle.

Comédie

Repérée, elle auditionnera quelques mois plus tard pour la série The Wild sans avoir pris le moindre cours de comédie. « Dieu seul sait comment j’ai réussi à décrocher ce rôle ! » lâche-t-elle spontanément. Sa prestation, qui n’a rien à envier à celles des autres acteurs du feuilleton – presque tous des vétérans de la télévision sud-africaine -, lui a même valu une nomination dans la catégorie « Révélation de l’année » des You Spectacular Awards 2012. Cette cérémonie, une des plus en vue du pays, récompense des personnalités artistiques et médiatiques. De quoi annoncer des débuts prometteurs et, peut-être, lui ouvrir un jour les portes d’une carrière au cinéma. Même s’il y a un pas, qu’il lui faudra franchir, pour passer des simples gimmicks d’actrice de soap-opéra à l’exigence du grand écran. 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici