Fermer

Sahara : une Kennedy dans les camps

Photo de la route menant à Laâyoune, la capitale du Sahara occidental. © AFP

La Fondation Robert-Kennedy Center for Justice and Human Rights, présidée par la militante américaine des droits de l'homme Kerry Kennedy, fille du sénateur Robert Francis Kennedy (assassiné en 1968) et présidente du RFK, va déposer auprès de l'ONU un rapport prélimiaire sur la situation au Sahara occidental. La fondation est accusée par Rabat de parti pris en faveur du mouvement indépendantiste Polisario.

Le rapport que la militante américaine des droits de l’homme Kerry Kennedy, fille du sénateur Robert Francis Kennedy (assassiné en 1968) et présidente du RFK Center for Justice and Human Rights, s’apprête à déposer auprès de l’ONU, de l’Union africaine et de l’Union européenne sur la situation au Sahara occidental sera sans nul doute très défavorable au Maroc. Les positions pro-Polisario de Kerry Kennedy, qui s’est rendue en tournée d’information dans la région du 28 au 31 août, sont en effet connues. Les autorités marocaines l’ont pourtant autorisée à se rendre à Laayoune, où elle a passé trois jours aux côtés de l’égérie indépendantiste Aminatou Haidar, avant de se rendre dans les camps du Polisario en Algérie pour un séjour de quelques heures sous haute protection.

Si elle a été reçue par Mohamed Abdelaziz, le patron du Front Polisario, Mme Kennedy n’a en revanche pas rencontré les dissidents du mouvement qui en avaient fait la demande. Ce qui ne l’a pas empêchée de se déclarer « tout émue » de sa visite express dans les camps. « Kerry Kennedy a depuis longtemps pris fait et cause pour les séparatistes, et nous savons à l’avance que son rapport sera totalement biaisé, commente une source proche du Palais, à Rabat, mais pas question de lui interdire de venir travailler en toute liberté à Laayoune. C’est même le meilleur moyen de souligner son absence de crédibilité. »
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici